Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
GT Academy

Race camp européen GT Academy 2015 - 8e jour

Le dernier jour du Race camp NISMO PlayStation GT Academy 2015 a commencé sur le circuit Yas Marina, où les 14 concurrents restants se sont lancés avec les instructeurs de la GT Academy. Les mentors de leur pays ont ensuite téléchargé leurs données et leurs enregistrements vidéo pour analyser leurs performances. Adrian Newey, officier de l'Ordre de l'Empire Britannique et concepteur légendaire de F1, était là pour donner son point de vue aux mentors et des conseils aux compétiteurs.

Ensuite, ce fut aux mentors de s'asseoir avec chacun de leurs deux concurrents restants avant de prendre la douloureuse et irrévocable décision de nommer l'unique champion de territoire qui participera à la course finale.

Les champions de territoire qui se préparaient à leur toute première course étaient : Ben Bishop (R.-U.), Romain Sarazin (France), Nikodem Wisniewski (ECE), Victor Prim (Ibérie), Émile de Dryver (Bénélux), Simone Marceno (Italie) et Thomas Kiefer (Allemagne). Ce qui correspond également à l'ordre de la grille, décidé la nuit dernière par une course Gran Turismo spéciale se déroulant dans la discothèque Rush de l'hôtel Viceroy.

Un entraînement chronométré s'est déroulé à l'aube, avant que les voitures ne s'alignent pour la course de vitesse en six tours sur le circuit sud de Yas Marina entièrement illuminé pour l'occasion.

Le Français Romain Sarazin réalisa un très bon départ et se plaça en tête lorsque le vainqueur des Britanniques, Ben Bishop, prit son premier virage trop au large. Fort de superbes chronos, notamment le tour le plus rapide de la course, Romain put prendre une confortable avance. Derrière lui, l'Italien Simone Marceno et l'Espagnol Victor Prim firent de vaillants efforts pour dépasser Ben. Mais le Britannique s'est bien défendu, et la course s'est finalement terminée dans cet ordre : France, Royaume-Uni, Italie, Ibérie, Bénélux, ECE et Allemagne.

La dernière formalité incombait au directeur technique de Red Bull Racing, Adrian Newey, qui à déclaré l'étudiant lyonnais de 22 ans, vainqueur : ce dernier aura l'opportunité de changer de vie. Romain va maintenant intégrer le programme de formation des pilotes de la GT Academy. Il aura la possibilité de poursuivre son rêve de carrière internationale de pilote de course.

Rob Barff (juge principal) : "Il a fait un sacré boulot, il a dominé la course depuis la première place, une vraie conduite de champion, très impressionnante. Trois tours fantastiques au milieu de la course lui ont permis de prendre de l'avance. Il mérite de gagner. Il s'est amélioré toute la semaine. Olivier m'a dit qu'il s'était ménagé et qu'il savait ce qu'il devait faire, et il l'a fait de manière impeccable. C'est un vrai champion, et un vainqueur méritant."

Adrian Newey : "J'ai été vraiment impressionné par cette course, quand on se rappelle que ces gars n'en avaient jamais fait une seule avant, c'était vraiment bien. Une fois qu'ils étaient lancés, ça a été très serré. Romain a bien fait de créer une ouverture et d'utiliser l'espace pendant que les voitures derrière lui se ralentissaient entre elles. Il a très bien contrôlé cet écart, j'ai vraiment aimé ça. C'était une expérience fascinante de venir voir la GT Academy en action. Je me rends compte que ce programme va devenir un moyen de plus en plus important pour les jeunes souhaitant réaliser leurs rêves dans les sports automobiles, car la progression traditionnelle dans le karting et la Formule 1 est de plus en plus chère. C'est vraiment dommage qu'il ne puisse y avoir qu'un seul gagnant."

Olivier Pla (mentor France) : "Pour moi, c'était parfait. Romain a réalisé un travail fantastique, il a fait exactement ce que je lui avais expliqué pendant la course, c'est une vraie qualité pour un jeune pilote. Il a réalisé un départ parfait et il a gardé son sang-froid dans le premier virage. Après ça, je lui ai dit de créer une petite ouverture et de la contrôler pour bloquer les gars derrière lui. Il a fait tout cela de manière parfaite, et je suis très fier de lui !"

Champion européen de la GT Academy, Romain Sarazin (France) : "Je suis surexcité ! Je savais qu'il fallait que je prenne un bon départ, car il est difficile de dépasser. Après avoir doublé Ben dans le premier virage, il fallait que je garde la tête froide et que je crée un espace. J'ai vu les autres se battre derrière moi, ça m'a facilité les choses pour prendre de l'avance. C'est un exploit énorme, qui va complètement changer ma vie. J'ai énormément de chance, j'ai l'opportunité de vivre mon rêve et j'ai terriblement hâte de commencer !"