Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
GT Academy

Race Camp européen GT Academy 2015 - 6e jour

Le Race Camp a déménagé vers un nouvel endroit très spécial aujourd'hui : le légendaire Rub'Al Khali, le plus grand désert de sable ininterrompu du monde. Le Race Camp de la GT Academy est une expérience unique pour les participants, mais le déplacement vers la "zone vide" d'Abu Dhabi pour bivouaquer dans le désert a rendu cette édition encore plus spéciale pour les 21 concurrents restants.

La sérénité de la soirée dans le désert était en fort contraste avec l'agitation de la matinée au Race Camp, où les sept groupes de pays s'étaient affrontés dans une course d'endurance de 90 minutes sous la chaleur suffocante d'Abu Dhabi. Le défi se déroulait dans le centre de kart du circuit Yas Marina et offrait une belle opportunité aux mentors et instructeurs de la GT Academy d'observer les 21 en situation de course.

"La course en kart nous donne beaucoup d'indications sur la vitesse pure, la science de la course, la forme physique et la concentration," a expliqué l'instructeur en chef Rob Jenkinson, qui travaillera en étroite collaboration avec le vainqueur 2015 de la GT Academy dans le programme de formation des pilotes. "Deux des participants du Benelux ont été magistraux et le Benelux a totalement dominé la course. Mais c'était vraiment intéressant de pouvoir observer tous les participants. Cela nous a révélé les points forts de certains, mais aussi les faiblesses des autres."

Après le Benelux, les suivants à franchir la ligne furent l'Ibérie, l'Italie, la France, l'Europe centrale de l'est et le Royaume-Uni dans cet ordre. Le résultat ne comptera pas en vue de la prochaine élimination, mais les performances des concurrents ont été remarquées par les mentors et joueront un rôle dans leurs processus de décision.

Le transfert depuis l'île de Yas jusqu'au complexe du désert de Qasr Al Sarab a également été un grand changement, puisque nous sommes passés de la chaleur humide de la côte à celle plutôt sèche d'un désert de 42 degrés. Le déplacement a aussi été le théâtre d'une autre grande première pour les participants, une balade à dos de chameau ! Un feu de camp et une nuit sous les étoiles seront le prélude au spectaculaire défi du désert de demain.

JP Kraemer (mentor allemand) : "Mes protégés s'en sont très bien sortis dans la course de kart aujourd'hui. Ils sont très professionnels et positifs. Je suis vraiment impressionné par cette journée. C'est tellement incroyable ici. Il n'y a aucun endroit au monde qui puisse tenir la comparaison. L'odeur, la chaleur, la vue, c'est extraordinaire. Quelle chance pour les concurrents, non seulement d'être là, mais de se battre pour réaliser leurs rêves."

Ben Bishop (concurrent du Royaume-Uni) : "Le Race Camp a été un défi à tous les points de vue. Ne pas savoir ce qui nous attend rend très difficile la préparation mentale, mais ce sont des obstacles que nous devons tous surmonter. Je pense avoir réalisé de bonnes performances tout au long de la semaine, mais j'ai eu quelques difficultés avec le karting aujourd'hui. J'attends beaucoup de la course dans le désert demain. C'est incroyable d'être ici et c'est une sacrée expérience de camper dans le désert."

Fabio Romalhinho (concurrent portugais) : "C'est génial de venir ici dans le désert, incroyable de voir toutes ces dunes et cette atmosphère. Le Race Camp se déroule plutôt bien... enfin, je suis toujours en course ! Nous verrons ce qui va se passer demain, une nouvelle voiture, un nouveau type de course et une nouvelle expérience."