Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
GT Academy

Race Camp européen GT Academy 2013 - 3e jour

Le Race Camp européen GT Academy 2013 Nissan PlayStation® est à présent bien lancé. Aujourd'hui, les 35 candidats ont retrouvé les affres de la compétition. Si la deuxième journée ne comportait aucune épreuve éliminatoire, ils savaient ce matin que chacun des sept groupes territoriaux allait devoir aujourd'hui se séparer d'un concurrent.

Le processus de sélection de la GT Academy a considérablement évolué depuis sa première édition en 2008 (remportée par Lucas Ordoñez, principal juge du groupe ibérique, monté deux fois sur le podium de classe du Mans).

Un défi télémétrique spécial, doté d'une technologie de pointe, a été conçu pour permettre aux juges et aux mentors d'analyser les performances de leurs compétiteurs sur le Stowe Circuit, dans une nouvelle Nissan 370Z Nismo. En plus des statistiques télémétriques, qui fournissent aux ingénieurs de course des données cruciales sur le comportement de la voiture, chaque compétiteur était équipé d'un bio-harnais destiné à communiquer leurs propres performances physiques. Cette technologie renseigne sur le rythme cardiaque, parmi d'autres éléments, et permet de suivre les réactions des conducteurs dans des conditions de stress important.

Une fois informés des détails de cette collecte d'informations, les candidats ont réalisé leurs tours, avant de rentrer au garage pour consulter les données avec les instructeurs autour de la Nissan Juke spécialement équipée d'ordinateurs et d'écrans. Grâce aux informations récoltées, les mentors ont étudié les statistiques avec leurs compétiteurs, afin de les aider à identifier les zones à améliorer sur le circuit. Forts de ces nouvelles informations, les finalistes sont retournés sur le terrain, au volant d'une V6 370Z Nismo 3.7 litres, 344ps, sous le regard attentif de leurs instructeurs.

La pluie et la bruine de la journée précédente ont laissé la place à un grand soleil, malgré la fraîcheur matinale sur Silverstone. Il leur a pourtant fallu rapidement se mettre en jambes pour les activités physiques du jour. Un pilote de course se doit d'avoir des temps de réactions rapides, en particulier sur la grille de départ. Les candidats ont ainsi pu tester les leurs dans les garages de Silverstone Wing. Partant d'une porte, ils devaient courir jusqu'à une autre, en suivant les flashs soudains qui leur indiquaient la direction à suivre.

Les nordiques, les français et les italiens ont quant à eux rejoint l'ancienne base américaine pour l'assaut auto au volant de la Nissan 370Z imposée aux autres le deuxième jour. Grâce aux cours de contrôle et de dérapage du deuxième jour, les concurrents ont pu exploiter leurs connaissances pour se frayer un chemin à travers les obstacles disséminés dans les hangars.

Les juges et les mentors de chaque région se sont ensuite réunis pour délibérer et désigner les cinq éliminés de leur territoire. Après les épreuves proposées aux joueurs Gran Turismo® au cours des trois premiers jours du Race Camp, les juges étaient armés de suffisamment de données pour étayer leur choix difficile.

TERRITOIRE JUGE
MENTOR
CONCURRENTS
FRANCE René Arnoux (juge)
Richard Cuene-Grandidier
Geoffrey Belloeil – élimination le 1er jour
Adrien De Monte
Jeremy Bouteloup
Joel Cincinnatus
Judicael Lagrange
Arnaud de Crepy - élimination le 3e jour
ITALIE Vitantonio Liuzzi (juge)
Luca Lorrenzini
Alessandro Zedda – élimination le 3e jour
Egeo Garofalo
Ivan Brigada
Marco Milio
Michele Radicioni – élimination le 1er jour
Minh Tuan Nguyen
Royaume-Uni Paul O’Neill (juge)
Tiff Chittenden
Jann Mardenborough
John Foster
Adam Suswillo
Mark Ridout
Martin Hefferon – élimination le 3e jour
Shane Ward – élimination le 1er jour
Neil Williams
IBÉRIE
Espagne, Portugal
Lucas Ordoñez (juge)
Goncalo Gomez
Daniel Aparicio – élimination le 1er jour
Daniel Flores
Oscar Ruiz
Miguel Ballester
Francisco Pereira – élimination le 3e jour
Miguel Faisca
BÉNÉLUX
Belgique, Pays-Bas
Tim Coronel (juge)
Wolfgang Reip
Romain Delva
Nicolas Beguin
Nicola Saponari – élimination le 3e jour
Stefan de Groot
Mario Gankema – élimination le 1er jour
Bart Jansen
EUROPE NORDIQUE
Danemark, Finlande, Norvège, Suède
Stefan Johansson (juge)
Risto Virtanen
Filip Larsson
Jani Vilen
Timo Koskela – élimination le 3e jour
Jesper Pedersen
Soren Hansen
Milan Pokrajac – élimination le 1er jour
CEE
République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovaquie
Josef Král (juge)
Alex Buncombe
Petr Dolezal
Jacek Gorlicki
Pawel Ledwon
Erik Lestach
Martin Hudy – élimination le 1er jour
Daniel Sinka – élimination le 3e jour

 

CITATIONS DU JOUR


Stefan Johannsson, mentor nordiques
"J'espère que mon expérience me permettra de guider mes pilotes dans la bonne direction pour les aider à progresser, même si ceux qui avancent sont ceux qui viennent demander notre aide. Ils sont tellement novices que nous pourrions leur donner un manuel et tout commencer depuis le début. Ce qui reste toutefois impressionnant, c'est le contrôle naturel dont certains d'entre eux font preuve, sans aucune expérience. Cela doit venir du temps passé sur Gran Turismo."

Wolfgang Reip, Vainqueur GT Academy 2012 et mentor du Bénélux
"C'est un plaisir de donner des cours à ces gars. Je n'aurais jamais pensé venir ici, je vous assure. La GT Academy m'a appelé et m'a demandé si je voulais donner un coup de main à l'équipe du Bénélux, avec Tim. Incroyable. J'étais très heureux de pouvoir aider les concurrents. Je me sens très investi dans mon rôle, et je suis ravi d'être ici avec eux. Chaque année, le niveau monte un peu plus. Les candidatures sont encore plus nombreuses que l'an passé et les pilotes sont à nouveau excellents. L'arrivée des nordiques a d'ailleurs fait monter le niveau d'un cran. Je suis très impressionné de voir qu'ils y prennent tous autant de plaisir."

Tim Coronel, mentor Bénélux
"Il nous reste quatre jours et mes gars ont encore pas mal de choses à prouver. Je n'ai pas été voir les autres équipes, j'ignore ce que le Bénélux va devoir affronter. Mais je sais une chose : nous sommes forts. La première fois que la GT Academy m'a contacté, je n'en ai pas pensé grand-chose. Pour moi, il était impossible de faire d'un joueur un véritable pilote. Mais Gran Turismo offre une excellente base pour s'essayer à la course. Ils apprennent la coordination, les trajectoires idéales et la conscience de l'environnement, sans jamais avoir mis le pied sur un véritable circuit. Je sais aujourd'hui qu'un joueur peut devenir pilote de course professionnel... et un très bon."