Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
Rapport d'événement

La Nissan GT-R NISMO GT3 termine les 24 Heures du Nürburgring dans la catégorie SP9

La course finale des 41e 24 Heures du Nürburgring se tenait du dimanche 19 au lundi 20 mai 2013. Kazunori Yamauchi, producteur de la série Gran Turismo, a participé à cette course dans la catégorie SP9 au volant d'une Nissan GT-R NISMO GT3 et à terminé 134e au classement général.

Le défi que représentait la course cette année consistait à améliorer la précision et le réalisme de Gran Turismo en intégrant des données de course bien réelles glanées à l'issue des dernières courses. De surcroît, nous avons rassemblé et implémenté dans le moteur physique de GT6 des données critiques supplémentaires fournies par certains partenaires techniques, tels que NISMO (châssis), Yokohama Rubber (pneus) et KW (suspension), ce qui nous a permis de tester immédiatement les modifications ainsi simulées des paramètres de suspension et aérodynamiques dans la dynamique des véhicules. L'équipe a donc pu ajuster au millimètre le véhicule en fonction du circuit.

Parmi les pilotes, on trouvait Kazunori Yamauchi, les frères Schulze (Tobias et Michael) ainsi que le pilote professionnel allemand Michael Krumm. Trois mécaniciens de course japonais ont également rejoint l'équipe de Schulze Motorsport, qui disputait la course en représentant à la fois le Japon et l'Allemagne.

Lors du premier tour de qualification, Michael Schulze a réalisé le temps de 8 minutes 52,889 secondes. Aux côtés des équipes de choc de Mercedes-Benz, Audi et Porsche, il est resté en première position pendant quelques temps. Rester à la tête du tour de qualification des 24 Heures du Nürburgring pendant plus de 40 minutes, c'était une première pour un véhicule japonais.

Le deuxième jour, l'équipe est entrée dans le "Top 40" et Tobias l'a propulsée à la 26e place du classement général grâce à son temps de 8 minutes 27,467 secondes.

Le 19 mai, à 17 h, alors que le ciel se couvrait de façon menaçante, Michael Krumm prit le premier le volant pour la course finale. Mais 1 heure plus tard, une durite endommagée entraîna une surchauffe du moteur et Schulze Motorsport n'eut d'autre choix que de changer ce dernier. Et alors que l'équipe ne ménageait pas ses efforts pour installer un nouveau moteur, une violente averse contraignit les organisateurs à interrompre la course.

La course reprit le 20 mai à 8 h 20. Mais d'autres incidents techniques attendaient la voiture numéro 123 : panne de direction assistée alors que Kazunori Yamauchi était au volant et panne d'essence avec Michael Krumm. Pourtant, l'équipe fit front et, bien que tombée à la 165e place du classement général, réussit à redresser la barre et à franchir la ligne d'arrivée des 24 Heures du Nürburgring 2013 à la 134e place. Cette première épreuve dans la catégorie d'élite SP9 s'avéra être une véritable leçon et ramena l'équipe aux dures réalités des courses d'endurance.

Cette année, c'est la Mercedes-Benz Black Falcon SLS AMG GT3 (voiture numéro 9) qui a remporté la course.