Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
Rapport d'événement

Kazunori Yamauchi remporte une victoire de catégorie aux 24 heures de Nürburgring

Les 25 et 26 juin, la course finale des 24 heures de Nürburgring 2011 s'est déroulée sur le circuit allemand de Nürburgring. Le producteur de la série Gran Turismo, Kazunori Yamauchi, a réussi à rafler la victoire dans la catégorie SP8T à bord d'une Nissan GT-R.

Il s'agissait en fait de la toute première apparition de la Nissan GT-R dans une course de 24 heures et Kazunori Yamauchi a réussi à couronner la voiture d'une victoire dans cette course où elle a fait une entrée historique.

La Nissan GT-R de compétition des 24 heures de Nürburgring a été engagée par Schulze Motorsports, implanté juste à l'extérieur de Dresden en Allemagne.

Le propriétaire de l'écurie, Wolfram Schulze, est à la tête d'une concession Renault/Nissan et deux des pilotes de l'équipe étaient ses deux fils, Tobias et Michael. Ils ont été plongés dans le sport automobile dès leur plus jeune âge.

Kazunori Yamauchi et l'ancien champion japonais des séries Super Endurance, Yasuyoshi Yamamoto, se sont joints à ces deux pilotes pour cette course. Schulze Motorsports a participé aux 24 heures de Nürburgring en tant qu'écurie locale privée, ce qui représente l'essence même de cette course d'endurance.

Dans la catégorie SP8T, à laquelle la Nissan GT-R appartenait, se trouvaient également trois nouvelles Golf GT24 engagées par Volkswagen Motorsports.

Étant l'écurie de constructeur qui dominait cette catégorie par le passé avec ses Sciroccos, ses voitures ont affiché des vitesses incroyables dès les premiers tours.

Cependant, dès le début de la session de nuit, les Golf ont croulé sous les ennuis et, à l'aube, 2 des 3 voitures avaient déclaré forfait.

Ceci permit à la Nissan GT-R de prendre la tête. Toutefois, elle était encore pourchassée de façon agressive par la dernière Golf de l'écurie VW portant le numéro 235.

Ayant perdu sa barre antiroulis, la Nissan GT-R était incapable d'augmenter son allure. Elle a même perdu sa place à un moment au profit de la Golf pilotée par les anciens pilotes de F1, Johnny Herbert et Mark Blundell. Cependant, d'autres soucis mécaniques ont forcé la Golf à perdre du terrain permettant ainsi à la GT-R de revenir en tête de la catégorie.

La course étant loin d'être terminée, l'écurie a travaillé d'arrache-pied pour réparer la Nissan alors qu'une Audi RS4 d'une autre écurie privée commençait à réduire peu à peu l'écart.

Mais au final, ils ont réussi à tenir leur position et à terminer les 24 heures les premiers de leur catégorie.

À propos de la course, Kazunori Yamauchi a déclaré : « Le fait de participer cette année aux 24 heures de Nürburgring à bord de la Nissan GT-R, une voiture pour laquelle j'ai fait partie de l'équipe de développement originale, a été une expérience encore plus intense et excitante que jamais.

Et comme c'était la toute première fois que la Nissan GT-R participait à une course de 24 heures, je suis heureux que nous ayons pu produire un résultat qui fait honneur au nom même de GT-R. La GT-R a été extrêmement endurante, maniable et par-dessus tout, incroyablement rapide.

Je suis particulièrement heureux d'avoir partagé l'expérience avec Tobias, Michael et toute l'équipe de Schulze Motorsports qui sont une vraie famille pour moi et qui ont su me mettre à l'aise ici. »

Du combat pour la victoire au classement général qui a vu s'affronter les 4 écuries de constructeurs principales que sont Porsche, BMW, Audi et Mercedes, la 911 GT3 RSR Manthey Racing est sortie vainqueur. La championne des années précédentes, la BMW M3 GT, termine deuxième. La troisième marche du podium revient à l'Audi R8 LMS de l'écurie Phoenix. Parmi les écuries japonaises, l'Impreza WRX est la gagnante de la catégorie SP3T (21e au général) et la Lexus LFA a remporté une troisième place dans la catégorie SP8 (41e au général).