Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
GT Academy

Matthew Simmons, Australie, couronné Champion international de la GT Academy 2015

L'australien Matthew Simmons vient de voir le rêve devenir réalité à Silverstone : il est le nouveau Champion international de la GT Academy Nissan PlayStation® 2015.

Le jeune homme de 26 ans a su se distinguer parmi les 29 joueurs d'élite de Gran Turismo® venus du monde entier. Sa victoire lui vaut une place pour le programme de développement de pilote Nissan, ainsi qu'un volant aux 24h de Dubaï 2016.

Le sacre est arrivé au terme d'une semaine épique au Race Camp. Il récompense la régularité de sa progression ainsi que sa soif d'apprendre et de développer sa technique de pilotage.

Le Race Camp s'est terminé sur une palpitante course de huit tours sur le Silverstone National Circuit, au volant de Nissan 370Z NISMO. Parti en pole, puis relayé en deuxième position suite à une attaque de l'américain Ryan Lynch, Simmons a finalement vite repris sa place. Débarrassé de Lynch, le turc Hüseyin Dagli s'est imposé comme le principal prétendant au titre, enchaînant trois tours haletants de haut niveau, bataillant sur Wellington Straight pour s'échapper. Victime d'une avarie mécanique, Simmons a dû céder la place à son adversaire, puis au finaliste mexicain Juan Carlos Carmona-Chavez. Après concertation, les juges ont décidé de prendre en compte son record au tour, ainsi que ses performances avant la panne. La régularité de son travail sur les différents défis de la semaine et son sérieux sous pression auront joué en sa faveur.

Simmons a déclaré : "Je n'arrive pas à le croire. Je suis sur un nuage. Un problème mécanique m'a coûté la course, mais ça fait partie du sport automobile, c'est comme ça. Je crois que j'ai montré ce que je savais faire dans la première partie. L'attente sur le podium a été dure, mais quand Rob a annoncé mon nom, j'ai eu du mal à y croire. Je suis pilote de course, c'est dingue ! Le voyage a été mouvementé au cours des 18 derniers mois, j'avais toutes ces personnes qui me soutenaient, qui me donnaient confiance en moi, c'est grâce à elles que j'ai pensé que je pourrais y arriver... j'attends ça depuis si longtemps, devenir pilote. Le programme de la GT Academy est vraiment incroyable, on voit vraiment l'évolution, ils font de vous un athlète et ils vous enseignent tous les aspects de la discipline. Quand on atteint le sommet, aux 24h de Dubaï, on est prêt à défier le monde entier."

Simmons a décroché sa place pour le Race Camp, sélectionné parmi les centaines de milliers de joueurs de Gran Turismo participant. Vainqueur de la finale nationale australienne, il a pu intégrer le groupe de six représentants d'Australie, aux côtés de 29 autres candidats, venus de sept pays, répartis en cinq territoires. Chaque groupe partageait ainsi des liens privilégiés avec son juge territorial, son mentor, qui devra malgré tout faire des choix difficiles et procéder à des éliminations au fil de la compétition.

Les épreuves sur piste ont débuté vendredi dernier au Royaume-Uni, avec les six finalistes d'Australie, des États-Unis, du Mexique, d'Afrique du Nord et de Turquie. Des 30 aspirants pilotes sur la grille au début du Race Camp, les épreuves physiques et techniques n'en ont épargnés que 10, toujours en lices pour le titre de Champion international. Chaque juge a dû choisir ses deux meilleurs pilotes, pour une course de huit tours au volant de la 370Z NISMO, sur le Silverstone National Circuit.

Cette semaine au Race Camp s'est montrée riche en défis. Dès le premier jour, les joueurs se sont retrouvés au volant de leurs monoplaces, des Caterham, des GT-R Nissan et des JPLM, sur le circuit de Bedford Autodrome. Sept jours durant, ils ont dû négocier les épreuves surprises, telles que la terrible "GT Ninja", une course gymkhana façon armée, un passage en buggy, en monster truck et en Nissan Micra stock car. Dernière épreuve qui allait décider de la grille de départ de la finale d'aujourd'hui.

Rob Barff, premier juge international de la GT Academy Nissan PlayStation 2015 déclarait : "Matthew a montré du potentiel et une bonne régularité tout au long de la semaine. Il a prouvé qu'il savait jouer en équipe, nous sommes heureux de l'accueillir dans la famille GT Academy. Nous avons été honnêtes, sa voiture a eu un problème, ce n'est pas rare dans le métier. Nous aurions facilement pu l'éviter, nous ne l'avons pas fait, le résultat est juste et logique. La prochaine fois que je le verrai, ce sera aux stands, au Royaume-Uni, puis aux 24h de Dubaï."

Darren Cox, directeur chez Nissan : "Nous sommes heureux de féliciter Matthew pour son titre de Champion international de la GT Academy 2015, le premier à venir d'Australie. Les juges ont été très impressionnés par ses performances lors du Race Camp, nous avons hâte de le voir accéder au rang d'athlète NISMO. Huit ans après ses débuts, la GT Academy trouve encore le moyen de susciter l'enthousiasme de nouveaux marchés, qui viennent de nous rejoindre. C'est fantastique. Ils assistent en direct au succès du programme dans d'autres environnements, avec Thanaroj Thanasitnitiket (Thaïlande) et Abhinay Bikkani (Inde), qui ont pris d'assaut la Nissan Micra Cup au Canada. Et ça ne peut que continuer."

Le rêve de Simmons va rapidement se concrétiser, puisqu'il va pouvoir suivre un cours de pilotage de haut niveau, ainsi qu'un entraînement physique Nissan. Gageons qu'il sera prêt pour son entrée dans le milieu en janvier prochain, à Dubaï.