Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
Rapport d'événement

Kazunori Yamauchi fait ses débuts aux 24 heures du Nürburgring en obtenant la 4e place en catégorie SP8.

Le producteur de la franchise Gran Turismo®, Kazunori Yamauchi, et l’écurie des World Car Awards (Prix mondial de la Voiture de l’année) ont fait forte impression pour leur première participation aux 24 heures du Nürburgring. Lors de la 38e édition de cette mythique épreuve d’endurance, les petits nouveaux ont décroché la 59e place au classement général à bord de leur Lexus IS-F, au cours d’une finale qui s’est déroulée sur 2 jours, les 15 et 16 mai derniers. Cette belle performance comprend notamment une 4e place en catégorie SP8 qui leur permit de terminer la course parmi les meilleurs. (Membres de l’écurie de gauche à droite : Kazunori Yamauchi, Peter Lyon, Owen Mildenhall et Hideshi Matsuda.)

Lors des épreuves de qualification les deux jours précédents, toutes les écuries ont été confrontées à une météo locale littéralement hivernale, en plein mois de mai, ce qui a obligé les participants à préparer leurs véhicules dans la plus grande hâte. À l’aube du jour de la finale, un épais brouillard recouvrait l’ensemble du site. Alors que tous les indicateurs promettaient une course des plus éprouvantes, les conditions climatiques s’améliorèrent soudainement au cours de l’après-midi et le soleil réussit enfin à percer pour la première fois de la semaine. La finale put ainsi se dérouler sous un beau ciel bleu.

L’écurie des World Car Awards a mis à profit son expérience acquise lors du championnat VLN, une série de courses d’endurance organisée au Nürburgring. Handicapée par divers incidents, dont des problèmes de carburant dès le départ, des problèmes de freinage au milieu de la course et des ailerons endommagés dans les derniers stades de la compétition, l’écurie a malgré tout réussi à venir à bout des 24 heures grâce aux interventions efficaces d’une équipe de mécaniciens chevronnés qui ont su minimiser l’impact de ces défaillances. Chacun des pilotes a réussi à améliorer son temps au fil de la course pour continuellement réduire le temps au tour de l’équipe deux heures avant la ligne d’arrivée. Matsuda a signé le tour le plus rapide de l’équipe avec 9 minutes 46,343 secondes, tandis que Yamauchi est l’auteur du 2e meilleur temps avec 9 minutes 48,943 secondes.

La lutte pour la première place fut acharnée entre les équipes de constructeurs tels que Porsche, Audi et BMW, dont la BMW M3 GT2 (voiture #25, catégorie E1-XP) menée par des pilotes de WTCC (Championnat du monde des voitures de tourisme) a réussi à battre l’habituée des podiums, Porsche Manthey. Les écuries japonaises ne furent pas en reste, la Fairlady Z Falken Motor Sports (voiture #44, catégorie SP7), la Lexus LF-A GAZOO Racing (voiture #50, catégorie SP8) et la Subaru Impreza STI (voiture #137, catégorie SP3T) se classant respectivement en 12e, 18e et 24e position.

Un compte-rendu complet sera publié dans les jours à venir.