Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
Informations générales

Kazunori Yamauchi, vainqueur de sa catégorie dans la course des 4 heures de Nürburgring

Le 29 août, dans la 8e manche de la série VLN du circuit allemand de Nürburgring, le producteur de la série "Gran Turismo®", Kazunori Yamauchi, a remporté une victoire en catégorie SP8 (catégorie moteur "proche de la série" / Lexus IS F). M. Yamauchi n'avait effectué que 2 courses avant celle-ci à bord de voitures normales. Pilotant une voiture de course pour la première fois, participant à une course internationale pour la première fois et cela en découvrant le Nürburgring pour la première fois, il nous prouve avant tout que l'entraînement sur Gran Turismo® est vraiment efficace.

La course VLN est une course réservée aux voitures de tourisme se déroulant plus de 10 fois par an sur le circuit de Nürburgring. M. Yamauchi n'était pas le seul à prendre le volant de la voiture puisque son équipe était composée du journaliste automobile Peter Lyon et du pilote de course Hideshi Matsuda. Tous trois sont juges au sein du comité des "World Car Awards (World Car of the Year (WCOTY))". Ce projet de course a été lancé par l'équipe de course formée par le jury des awards.
La voiture utilisée était la Lexus IS F qui a réussi à terminer la course des 24 heures de Nürburgring cette année. Il s'agit d'une voiture très proche de la voiture de série, les équipements de sécurité obligatoires en plus, comme l'arceau de sécurité.

La course en elle-même n'a pas été une promenade de santé. Lors des essais officiels du jour précédent, le pare-chocs de la BMW Z4 qui était juste devant est tombé et a heurté le pare-brise de la Lexus IS F. M. Yamauchi n'a pas pu boucler un seul tour avant de quitter le circuit ce jour-là.
Même lors de la manche de qualification le matin de la course, M. Yamauchi n'avait qu'une seule chance, juste un tour. Mais il a placé toute sa confiance dans l'expérience qu'il a acquise en parcourant plus de 1000 tours virtuels, et il s'est lancé. Il a enregistré un temps au tour de 7 secondes de moins que M. Hideshi Matsuda, un pilote chevronné qui a même piloté au Mans.

Pour la course d'endurance de 4 heures qui s'ensuit, chaque pilote doit piloter pendant 7 tours en changeant à chaque ravitaillement. Juste avant que ce soit au tour de M. Yamauchi de prendre le volant pour la troisième série de tours, une information est tombée : la BMW M3 qui était en tête de leur catégorie rencontrait des problèmes et devait ralentir. M. Yamauchi, malgré la pression inattendue d'une victoire de catégorie possible, a sauté dans son siège et a augmenté prudemment son allure.
Dans le dernier tour de sa série, il a enregistré un temps au tour de 10 minutes et 9 secondes. C'était le tour le plus rapide de l'équipe. Il a même battu d'une minute le meilleur temps inscrit par cette voiture lors des 24 heures de Nürburgring en mai. Les efforts conjoints de M. Yamauchi et des autres pilotes se sont avérés payants et l'équipe a atteint un résultat inespéré.

Quand on l'a interrogé sur la raison qui l'a poussé à participer à cette épreuve, M. Yamauchi a répondu : "Je voulais confirmer à quel point l'expérience de course du monde virtuel est efficace en participant à une course sur le Nürburgring. Et ceci n'implique pas seulement les aspects du pilotage, mais plus largement tout ce qui concerne la fabrication de la voiture, la communication et bien plus encore. Et bien sûr, tout ceci se répercutera sur les futures versions de Gran Turismo®."