Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR
Rapport d'événement

100e anniversaire de la Pikes Peak International Hill Climb : Kazunori Yamauchi au volant de la nouvelle Pace Car NSX !

La course vers le ciel ! Le 26 juin à Pikes Peak, Colorado, U.S.A., la course finale de la 94e Pikes Peak International Hill Climb 2016 (PPIHC) a eu lieu, avec Kazunori Yamauchi, producteur de la série Gran Turismo, en tête de la course, au volant de la pace car. Voici quelques scènes de cet évènement spectaculaire.

La toute première édition de la Pikes Peak International Hill Climb a eu lieu en 1916, faisant de cette année son centième anniversaire. La photo ci-dessus montre l'entrée des paddocks, la ligne de départ est à 500 mètres de là.

Le péage du sommet de Pikes Peak. La course commence après cette borne de péage.
La crête dentelée des montagnes est visible depuis la ligne de départ.
7h40, le jour J. Les voitures de sécurité ouvrant la voie au départ de la course finale. La NSX en tête est pilotée par Kazunori Yamauchi, alors que l'Acura MDX et la TLX derrière lui sont pilotées par les légendes de Pikes Peak Randy Schranz et Leonard Vahsholtz.
Kazunori Yamauchi monte dans la NSX.
Le drapeau vert apparaît et les voitures de sécurité démarrent. C'est le début de la course finale.
Bien que le jour de la course ait été ensoleillé, les conditions du parcours étaient loin d'être idéales. La pluie des jours précédents a rendu la route poussiéreuse et a formé des flaques près du sommet. Quoi qu'il en soit, Yamauchi a pris le volant de la toute nouvelle NSX équipée des derniers appareils, comme le SH-AWD, et a terminé la course de 19,9 km, avec une altitude maximale de 4 301 m.
Pendant ce temps, il y avait trois nouvelles NSX participant à la course. L'une de ces voitures était un prototype dont les 4 roues disposent de 4 moteurs indépendants, pilotée par le japonais Tetsuya Yamano. La voiture a terminé la course à la 3e place du classement général. Parmi les deux restantes, l'une des voitures a remporté le titre de la catégorie Time Attack 2.
Bien que cette course soit une course de vitesse en montée traditionnelle, elle est difficile pour les pilotes, car les zones pouvant être parcourues à l'entraînement et durant les temps qualifiants sont limitées. Le parcours complet ne peut être couru que lors de la course finale. Aux paddocks, l'atmosphère est chaleureuse et confortable, vous pouvez voir les participants et les organisateurs discuter comme des amis.
À Pikes Peak, les voitures ne sont pas les seules participantes. Il y a des motos, des side-cars et même des buggys.
Cette Toyota Celica aux couleurs de Pennzoil est une voiture légendaire, qui a participé à cette course en 1994 et a établi un record qui est resté invaincu pendant 13 ans.
Voici le VE de « Monster » Tajima, le pilote japonais qui compte 10 victoires à l'évènement Pikes Peak Hill Climb. Cette année, M. Tajima devient le premier pilote japonais de l'histoire à être introduit au Hall of Fame de Pikes Peak. Félicitations !
La victoire au général de cette année est revenue à Romain Dumas (8 minutes et 51.445 secondes), qui a couru dans un modèle personnalisé alimenté par le twin turbo de 3,5 litres d'une machine LMP2. Dumas est passé du podium de la course des 24 heures du Mans le weekend précédent, directement au podium de cette course historique.