Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR

GT ACADEMY EUROPE 2015 SEASON RECAP

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2015 EUROPÉENNE DE LA GT ACADEMY

L'édition européenne 2015 de la GT Academy s'est révélée être un nouveau départ pour la compétition avec un tout nouveau système de qualification et un déménagement du Race Camp, qui est passé du traditionnel circuit de Silverstone au climat chaud et ensoleillé du circuit Yas Marina d'Abou Dabi.

Le système de qualification du Race Camp a été simplifié pour 2015, avec une importance plus grande accordée aux prouesses réalisées dans Gran Turismo®6. En l'absence de finales nationales, les finalistes potentiels ont dû se démarquer du lot uniquement grâce à leurs performances de course. De plus, des participants en ligne se sont ajoutés à ceux qui ont pris part aux événements organisés partout en Europe, tels que le Goodwood Festival of Speed au Royaume-Uni ou la finale de l'UEFA Champions League à Berlin.

En octobre 2015, les 56 joueurs de Gran Turismo les plus rapides d'Europe, représentant 11 nations, se sont retrouvés sur le circuit Yas Marina pour une semaine qui allait changer la vie d'un compétiteur.

PÉNINSULE IBÉRIQUE BÉNÉLUX ROYAUME-UNI EUROPE CENTRALE ET DE L'EST
Adrià Pérez Soler (ESP) (19) Tommy Van der Donckt (BEL) (26) Thom King (19) Jakub Brzezińsk (POL) (19)
Marc Sánchez (ESP) (21) Stijn Govaerts (BEL) (18) Ben Bishop (24) Jakub Strumidlo (POL) (23)
Joaquin Ferrer (ESP) (28) Emile De Dryver (BEL) (22) Melvyn Abraham-Hagan (22) Mateusz Więch (POL) (23)
Victor Prim (ESP) (24) Simon Duterme (BEL) (26) Mathieu Gauthier-Thornton (20) Nikodem Wisniewski (POL)(20)
Fábio Miguel Canhoto Ramalhinho (POR) (23) Kevin Mostert (PB) (22) Fábio Assunção Michal Bašta (TCH) (27)
Alexandre Miguel Lucas Gregório (POR) (39) Kevin de Kruijf (PB) (24) Edward Dunford (31) Jan Malina (TCH) (31)
Pedro Miguel Freitas Martins (POR) (25) Sander van Os (PB) (31) Jimbo Garner (26) Balázs Szenpéteri Horváth (HON) (25)
Tiago Filipe Pinto Carvalho (POR) (20) Arjan Remmelt Veltens (PB) (22) James Irani (21) Benjamin Báder (HON) (24)
FRANCE ITALIE ALLEMAGNE  
Charles-Aimé Clerc (27) Alessandro D'Aprile (38) Florian Becker (26)  
Davy Decorps (32) Edoardo Pirozzi (19) Petar Hristov (40)  
Henrik Thouvenel (25) Federico Agosta (26) Thomas Kiefer (22)  
Jeremy Lamier (26) Simone Maria Marcenò (21) Pascal Fuhrmann (21)  
Hugo Gustinelli (27) Michele Onnis (22) Nick Schulte-Wissermann (20)  
Badr El Maadoudi (27) Zizzio Errede (31) Mario Schulze (28)  
Jordan Mageot (24) Manuel Crippa (29) Georg Kiefer (27)  
Romain Sarazin (21) Claudio Morelli (28) Corbinian Henle (28)  

Le Race Camp d'Abou Dabi a bousculé les habitudes des compétiteurs avec ses nombreux défis, parmi lesquels une « course d'assaut » intense dans la chaleur étouffante du désert et une course en face-à-face sur le « pont pour nulle part » en Nissan GT-R. Tout au long de la semaine, les compétiteurs eurent l'occasion de piloter divers véhicules : des buggies, des Nissan Juke NISMO, des Nissan 370Z préparées pour la course ainsi que des Nissan GT-R.

Les conditions se sont montrées difficiles pour les compétiteurs, avec une humidité qui absorbait l'énergie des concurrents et donnant ainsi l'avantage aux participants les mieux entraînés. Cela s'est surtout révélé redoutable dans la course de buggy qui s'est déroulée dans le splendide désert de Rub' al Khali, qui s'étend sur 650 000 kilomètres carrés et dont les températures qui y règnent sont assez élevées pour faire fondre les éléments en plastique des buggies.

Les mentors de l'équipe, comme Max Chilton et Tim Coronel, étaient aidés par le juge principal Rob Barff pour offrir leur conseils et astuces à tous les futurs pilotes en devenir. Et comme chaque année, aucune autre décision ne s'est révélée plus difficile que celle que dût prendre le mentor allemand JP Kraemer : choisir entre deux compétiteurs qui, en plus d'être aussi doués l'un que l'autre sur la piste, étaient frères.

Le plus jeune frère Kiefer, Thomas, fut finalement choisi pour la dernière course, et rejoignit les six autres champions de leurs territoires respectifs pour une finale qui allait décider du vainqueur de la GT Academy européenne 2015. Le scénario de la finale : le vainqueur ramasse tout. Les enjeux ne pouvaient être plus élevés.

CHAMPIONS TERRITORIAUX
Ben Bishop (R-U)
Romain Sarazin (France)
Nikodem Wisniewski (Europe centrale)
Victor Prim (Péninsule Ibérique)
Emile de Dryver (Bénélux)
Simone Maria Marcenò (Italie)
Thomas Kiefer (Allemagne)

Les sept pilotes de la finale montrèrent qu'ils avaient tout ce qu'il fallait pour devenir athlète NISMO : la course se déroula sans accroc, avec des manœuvres défensives et de dépassement impressionnantes. Un pilote sortit du lot toutefois, le français Romain Sarazin qui, après avoir dépassé Ben Bishop dans le premier virage, parvint à conserver son avance et à franchir le drapeau à damier en première place.

Romain Sarazin fut couronné champion de la GT Academy européenne 2015 et a maintenant commencé son programme d'entraînement de pilote avec Nissan Motorsport.