Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2008 EUROPÉENNE DE LA GT ACADEMY

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2008 EUROPÉENNE DE LA GT ACADEMY

En 2008, PlayStation® et Nissan se posèrent la question suivante : "est-ce qu'un joueur de Gran Turismo® peut devenir un véritable pilote de course ?" Le succès de la première compétition démontra que la réponse à cette question était un "oui" retentissant. Depuis lors, le niveau de la GT Academy n'a jamais cessé de grimper.

12 pays participèrent à la compétition de 2008 dans toute l'Europe. 25 000 fans PlayStation®3 téléchargèrent le mode contre-la-montre de Gran Turismo®5 Prologue et bouclèrent tour rapide sur tour rapide, déterminés à effectuer le meilleur temps possible. À la fin de la période de qualification, les 20 joueurs les plus rapides de chaque pays s'affrontèrent dans des finales nationales, avant que les gagnants de chaque finale ne s'affrontent dans une finale internationale : la GT Academy à Silverstone, le cœur du sport automobile britannique. Ce camp d'entraînement d'une semaine visait à les faire passer du statut de pilote virtuel à celui de véritable pilote d'endurance, donnant aux deux meilleurs éléments l'opportunité de conduire au sein de l'équipe RJN Motorsport sponsorisée par Nissan pendant la course des 24 Heures de Dubaï en janvier 2009.

À Silverstone, les 22 joueurs ne devaient pas simplement prouver leur courage au volant d'une voiture de course. Des tests écrits, médicaux, de forme physique, des ateliers sur la psychologie du conducteur et bien d'autres choses étaient menés en plus d'une série de défis automobiles, allant d'une course de karting de 4 heures à une session de vérification d'un véhicule Caterham, en passant par des essais sur Nissan 350Z et Nissan GT-R. Même leur présence médiatique et leur attitude professionnelle étaient testées durant ce programme d'entraînement intensif.

Steve Deeks était le juge principal de la GT Academy 2008, prenant la décision finale concernant le choix du pilote qui allait apprendre à conduire professionnellement avec l'équipe Nissan. Steve était accompagné par 3 assistants : Rob Barff, Mike Garff et Elliott Charifour, chacun d'entre eux possédant un immense savoir et une solide expérience en matière de sport automobile.

Johnny Herbert, vainqueur de trois Grands Prix de Formule 1 et titulaire d'une victoire aux 24 Heures du Mans, était de son côté un mentor et le quatrième membre du jury. Sa masterclass concernant les éléments nécessaires pour devenir un excellent pilote de course donna un bon aperçu aux compétiteurs de ce qu'on attendait d'eux s'ils voulaient voir leur rêve devenir réalité.

Durant cette semaine à Silverstone, les élèves furent jugés chaque nuit par les membres du jury, et les pilotes les plus faibles furent éliminés de la compétition. Au dernier jour, les 22 joueurs en lice n'étaient plus que huit :

Fabrice BERNARD (FRA)
Giacomo CUNIAL (ITA)
Matthew GORDON (R.-U.)
Arnaud LACOMBE (FRA)
Luca LORENZINI (ITA)
Chris MIDMARK (SUÈ)
Lucas ORDOŇEZ (ESP)
Lars SCHLÖMER (ALL)

La pluie tombait pendant le dernier jour de la compétition, ce qui permit aux pilotes d'appliquer tout ce qu'ils avaient appris lors de cette semaine et de laisser briller leurs compétences naturelles. Une course épique sous la pluie battante fut suivie par une session dans des voitures monoplaces sur un circuit incroyablement glissant. Les prétendants devaient montrer leur potentiel d'adaptation sur différentes voitures de course, et malheureusement pour Giacomo et Matthew, ils établirent le temps le plus long (et de loin) pendant l'épreuve des monoplaces et furent éliminés.

Arriva ensuite une dernière série de courses où le dernier pilote franchissant l'arrivée se faisait éliminer, remportée par l'espagnol Lucas. Les compétiteurs effectuèrent ensuite des sessions individuelles au volant d'une Nissan GT-R, accompagnés par Rob Barff. Rob utilisa ce temps pour évaluer la maîtrise, le style et la conduite de chaque conducteur, afin de donner aux juges un aperçu de ce qu'ils n'avaient pu voir jusqu'alors.

Enfin, les conducteurs furent questionnés par l'ensemble du jury, épreuve où ils devaient montrer leur engagement et prouver qu'ils méritaient de devenir le premier champion de la GT Academy. Steve Deeks et son équipe réfléchirent ensemble et, après une longue délibération, l'espagnol Lucas Ordoňez et l'allemand Lars Schlömer furent déclarés vainqueurs.

Même en ayant remporté la GT Academy, il n'y avait aucune garantie que Lucas ou Lars participent à la course des 24 Heures de Dubaï au volant d'une puissante voiture de course Nissan 350Z GT4. Les deux pilotes participèrent donc à un programme d'entraînement de pilote intensif, durant lequel Lucas montra qu'il avait ce qu'il fallait pour gérer la rigueur nécessaire à une course d'endurance de 24 heures. Lars ayant eu du mal à s'adapter à la transmission séquentielle de la voiture de course, ce fut donc à Lucas de porter les couleurs de la GT Academy à Dubaï aux côtés de Johnny Herbert.

Heureusement, la confiance de Nissan et Sony envers le fait qu'un joueur puisse devenir un véritable pilote était bien placée. Bien que les résultats obtenus par l'équipe ne purent pas vraiment prouver la rapidité et le potentiel des pilotes en raison de difficultés techniques, Lucas effectua une excellente course à Dubaï seulement neuf mois après les épreuves qualificatives de la GT Academy, participant à des essais diurnes et nocturnes sans se retrouver impliqué dans le moindre accident.

Cela ne faisait pas partie du programme mais, après Dubaï, Nissan et PlayStation surent qu'ils avaient découvert un conducteur particulièrement talentueux. Après son aventure au Moyen-Orient, Lucas fut récompensé par la possibilité de commencer une carrière avec Nissan dans le sport automobile de haut niveau. Il est depuis arrivé second à la coupe GT4 en 2009 et fut le premier joueur à participer à la course des 24 Heures du Mans (et à terminer sur le podium !). Son équipe a remporté la coupe du Mans intercontinentale en 2011, et Lucas marqua de nouveau l'histoire du sport automobile peu de temps après au volant d'une Nissan DeltaWing, en remportant la cinquième place au classement général dans la terrible course des 1000 miles Petit Le Mans en 2012. Il continue aujourd'hui sa carrière en tant que "Nismo Athlete" pour la marque Nissan.

Sans aucun doute, la GT Academy a prouvé dès sa première année qu'un joueur de Gran Turismo pouvait réellement devenir un pilote de course de niveau mondial.