GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
BEFR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

MANUFACTURER SERIES
Performance dominante pour une course confuse aux nombreux rebondissements
Séries des Manufacturer Series 2021 - World Series - Manche 2
11/07/2021

Tokyo, Japon (11 juillet 2021) – Après une course complètement frénétique pendant la Manche 1 des Manufacturer Series du FIA Gran Turismo Championship, les 12 équipes se sont de nouveau retrouvées pour la deuxième étape de la saison sur le circuit de Grand Prix du Nürburgring. Porsche s'est joué de la compétition dans la Manche 1 sur le légendaire Suzuka Circuit au Japon, mais toutes les équipes étaient encore en lice, cherchant à marquer des points importants avant de se préparer à l'Épreuve des World Series en août.

Manche 2 : Nürburgring Circuit GP

Comme pour la première course de la saison, les pilotes se sont harnachés dans des voitures Gr.3 pour la Manche 2, véritable campagne d'attrition de 15 tours sur le Nürburgring Circuit GP. Tradition oblige, chaque équipe a dû rouler au moins un tour avec des pneus moyens et un autre avec des pneus tendres. Lors des qualifications, c'est l'équipe Subaru, championne de l'année dernière, qui fut la plus rapide avec le Japonais Takuma Miyazono (Kerokkuma_ej20) au volant, prenant la pole position pour la course. En 2e place se trouvait la Toyota GR Supra Racing Concept pilotée par le Brésilien Adriano Carrazza (KoA_Didico15), suivie par la Honda NSX de l'Italien Valerio Gallo (Williams_BRacer) et la Mazda RX-Vision GT3 du Japonais Ryota Kokubun (Akagi_1942mi). Et dans ce qu'il semblait être une nouvelle mode, les pilotes à l'avant optèrent pour des pneus tendres rapides Michelin tandis que les autres choisirent des pneus moyens.

L'action commença immédiatement lorsque Carrazza heurta sa Toyota Supra dans l'arrière de la Subaru WRX dès l'épingle à cheveux du virage 1. Miyazono conserva le contrôle de son véhicule, mais le Brésilien reçut une pénalité d'une seconde pour conduite agressive, ce qui le fit retomber en 6e position. Pendant ce temps, la Mercedes-Benz AMG GT3 pilotée par Lucas Bonelli (TGT_BONELLI) dépassa la Mazda RX-Vision GT de Kokubun et s'empara de la 3e place. Au milieu du 4e tour, il sembla évident que Miyazono était concentré et au meilleur de sa forme car il n'avait pas moins de 3,2 secondes d'avance sur le second pilote, Gallo et sa Honda NSX. C'est également lors de ce tour que Porsche, premier au classement en termes de points, fit un arrêt anticipé aux stands plutôt surprenant. Le pilote chilien Angel Inostroza (YASHEAT_Loyrot) décida de passer aux pneus tendres rapidement, espérant les conserver jusqu'à la fin de la course.

Les tours suivants virent quelques voitures s'arrêter aux stands, mais cette fois, la Subaru WRX avait presque neuf secondes d'avance sur la Toyota Supra qui était désormais 2e, dominant la compétition pendant toute la première moitié de la course. Et lorsque Miyazono s'arrêta enfin aux stands, il avait suffisamment d'avance pour retourner sur la piste en P1. Les batailles entre voitures furent acharnées sur toute la piste et une pluie de pénalités s'abattit à droite et à gauche. L'action la plus intense s'est cependant déroulée au milieu de la meute, alors qu'un Carrazza fatigué, tombé à la 4e place, essayait de repousser un trio de voitures : la Porsche agressive d'Inostroza, la Mazda de Kokubun et la Volkswagen Beetle Gr.3 pilotée par l'Américain Donovan Parker (Arnage_Cooper). Finalement, c'est la Beetle de Parker qui s'empara de la P4.

Après d'autres changements, lors du 11e tour, la Mercedes-Benz AMG GT3 de Bonelli dépassa la Volkswagen à vive allure pour prendre la P3 et se concentrer désormais sur la Porsche 911 RSR. Ce fut un jeu de patience pour le Brésilien, car la stratégie d'arrêt aux stands anticipée d'Inostroza commença à se retourner contre lui, son allure ralentissant de tour en tour alors que ses pneus s'usaient. Pendant ce temps, bien que roulant avec des pneus moyens, Miyazono était toujours en tête avec une avance de 3 secondes sur la NSX de Gallo, qui était lui-même presque 6 secondes devant la Porsche en P3.

Comme on pouvait s'y attendre, la Mercedes-Benz dépassa la Porsche au tour 14 dans le virage Dunlop (le 5e) pour s'emparer de la 3e place, et en conservant cette position, Bonelli marqua un point important des World Series pour Mercedes-Benz. Au final, c'est Miyazono qui triompha à bord de sa Subaru WRX en gardant son avance sur la Honda NSX de Gallo, prouvant ainsi que le triple champion de l'année précédente était toujours en pleine forme.


Avec la victoire, Subaru prit la tête du classement des World Series avec quatre points, dépassant Porsche et ses trois points et Honda et Mazda avec deux points chacun.

Séries des Manufacturer Series 2021 - World Series - Manche 2
Résultats

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR / PILOTES TEMPS
1 Subaru Takuma Miyazono 28:59.822
2 Honda Valerio Gallo + 05.643
3 Mercedes-Benz Lucas Bonelli + 11.264
4 Mazda Ryota Kokubun + 11.464
5 Volkswagen Donovan Parker + 12.992
6 Porsche Angel Inostroza + 14.877
7 Ford Tatsuhiko Kato + 15.269
8 Toyota Adriano Carrazza + 18.020
9 Citroën Alexandre Le + 18.037
10 Lamborghini Manuel Troncoso + 18.141
11 Audi Vinicius Neto + 18.656
12 BMW Nicolás Rubilar + 18.953
FIA GT Championships 2021 | World Series - Manche 2
Qui sortira vainqueur de la Manche 2 ? Ne ratez rien de cett...
Une stratégie d'arrêt aux stands joue un rôle crucial pour un résultat imprévisible
Tokyo, Japon (11 juillet 2021) – Le FIA Gran Turismo Champio...

Retour à la liste