Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
LUFR

GT ACADEMY INTERNATIONAL 2014 SEASON RECAP

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2014 INTERNATIONALE DE LA GT ACADEMY

La version internationale de la GT Academy est née en 2014, accueillant pour la première fois un groupe de candidats venus d'Australie, d'Inde, du Mexique, du Moyen-Orient et de Thaïlande.

Les courses en ligne et les événements locaux ont attiré des centaines de milliers de fans de Gran Turismo®6 bien décidés à accéder aux finales nationales de Melbourne, Jaipur, Mexico, Dubaï et Bangkok, en juin et juillet. Le grand écart géographique du programme de cette année a permis à la prestigieuse GT Academy de poser ses valises sur le célèbre Phillip Island Grand Prix Circuit de Melbourne et l'Autódromo Hermanos Rodríguez de Mexico.

De ces centaines de milliers de joueurs, 28 seulement ont été sélectionnés par territoire. 27 se sont rendus à Silverstone, où le juge principal, Rob Barff, leur a présenté le Race Camp international de 6 jours.

Australie Inde Mexique
Marcello Rivera (19) Abhinav Bhatt (28) Jorge Solorzano (24)
Benjamin Smith (19) Abhinay Bikkani (24) Ricky Rincon (33)
Peter Read (20) Prakash Nair (42) Ricardo Sánchez (24)
Dylan Gulson (22) Glen Ivan Suchitha (24) Jake Vite Prekop (21)
Josh Muggleton (27) Karl Patel (19) Francisco Fernández (28)
Luca Giacomin (23)   Aaron Miranda (24)
Moyen-orient Thaïlande  
Waleed Abdulla Alghamdi (24) (AS) Thanaroj Thanasitnitiket (18)  
Yasser Mansour AlMansour (25) (AS) Sakasem Charoen (27)  
Ahmed Bin-Khanen (25) (AS) Kriangkrai Chotima (35)  
Hadi Abdel Hadi (26) (Lbn) Jakraphan Davee (26)  
Mohammed Jamal (31) (Lbn) Chonthawatch Meepasanee (20)  

À nouveaux pays, nouveaux juges. Un groupe d'experts a ainsi intégré la GT Academy, parmi lesquels la légende des supercars V8 Rick Kelly, l'ancien pilote de F1 Karun Chandhok, le pilote de rallye et de drift Abdo Feghali et le célèbre pilote de formule Thaï Tor Graves.

S'il ne faut pas toujours se fier à une première impression, il est tout de même préférable de partir du bon pied au début de son Race Camp, surtout qu'il ne dure que six jours. Les résultats de l'Australie furent ainsi exemplaires sur la préparation et le travail fourni. Après s'être distingués dans la course au Race Camp, Ben Smith et Marcello Rivero, deux amis de Melbourne, ont à nouveau tiré le meilleur de leur camaraderie pour s'imposer dans le terrible "Bain de boue" dès le premier jour.

Venus des climats les plus chauds de la planète, les candidats furent littéralement douchés par la fraîcheur humide de Silverstone. Le deuxième jour (celui du défi dérapage), fut quant à lui ensoleillé par la présence du roi de la discipline, Abdo Feghali.

Le Race Camp international a proposé une série d'épreuves à ses candidats : défi sur route, gymkhana, contre-la-montre tout-terrain et stock car. Évalués au volant de la Nissan GT-R, de la 370Z, de la Juke et de la Micra (moins une, abîmée), ils ont ensuite participé à des activités en monoplace, buggy tout-terrain et "crazy cart", des domaines qu'aucun d'entre eux ne connaissait. Le QG du Race Camp n'est autre que Stowe Circuit, à Silverstone, mais le programme inclut également d'autres lieux, comme le Northampton International Raceway, la London Rally School, un terrain d'aviation désert et une arène de jeux dangereux, "Tanks a Lot", une ancienne ferme qui accueille aujourd'hui différentes courses tout-terrain.

Parmi les activités annexes, loin de l'intensité du circuit, les candidats ont pu apprécier leurs entretiens avec leurs mentors et quelques séances d'orientation. Le défi laser, un test de patience, de force, d'équilibre et de concentration, a proposé une méthode unique d'évaluation des pilotes.

Le défi en buggy constituait l'avant-dernier test, le 5e jour. Les deux derniers représentants de chaque territoire devaient s'affronter pour une place sur la grille de la finale (une par territoire). Au terme d'une course disputée, l'équipe australienne trébucha dans les dernières minutes, laissant le champ libre à la Thaïlande, qui remporta sa victoire la plus importante de la compétition, pour une pole position en finale. Le défi du duel, le même jour, était l'occasion pour chacun de prouver qu'il méritait de concourir pour le titre. Cinq candidats allaient connaître une fin de voyage heureuse, dont Prakash Nair qui, à 42 ans, est le plus âgé de tous.

CHAMPIONS DE TERRITOIRE
Josh Muggleton, Australie
Abhinay Bikkani, Inde
Ricardo Sanchez, Mexique
Ahmed Bin-Khanen, Moyen-orient
Thanaroj Thanasitnitiket, Thaïlande

La course finale du sixième jour, dernière haie du Race Camp, allait voir s'affronter les cinq finalistes dans une course de huit tours sur le National Circuit de Silverstone, sous l'œil attentif des juges. Ahmed Bin-Khanen prit immédiatement les commandes, devançant Thanaroj Thanasitnitiket (Thaïlande), qui rétrograda bientôt en queue de peloton. Ricardo Sánchez (Mexique) prit à son tour la tête de la course, suivi de près par Josh Muggleton (Australie), revenu du diable Vauvert. Tandis qu'Abhinay Bikkani (Inde) prenait la troisième place à Ahmed, le Mexicain bataillait âprement pour repousser les attaques de Josh. Ricardo remporta la course, avec 0,6 seconde d'avance sur son poursuivant.

S'ensuivit une intense délibération dans les locaux de la BRDC de Silverstone, les juges devant décider du champion. Tandis que les pilotes rejoignaient le podium, Rob Barff déclara Ricardo Sánchez vainqueur de la GT Academy internationale 2014. Le choix était compliqué, tant les candidats étaient au coude à coude, mais son potentiel et son aptitude à s'imposer dans les situations délicates lui ont ouvert la voie du programme de développement de pilotes et des 24 heures de Dubaï en janvier 2015.