Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
FR
GT Academy

Les nouveaux champions de la GT Academy Nissan PlayStation® remportent la victoire aux 24h de Dubaï

Les quatre nouveaux athlètes Nismo, vainqueurs de la GT Academy Nissan PlayStation® 2013, accompagnés du tout premier champion Lucas Ordoñez, ont pris d'assaut et remporté la classe SP2 des 24h de Dubaï. Il s'agit de la toute première victoire des champions de la GT Academy dans cette course.

Dubaï constituait la première course internationale pour Miguel Faisca (Europe), Florian Strauss (Allemagne), Nick McMillen (USA) et Stanislav Aksenov (Russie). Ces joueurs Gran Turismo®6 d'exception sont passés du virtuel au réel, quittant les circuits de la PlayStation®3 il y a à peine trois mois. Ils viennent aujourd'hui de réaliser un véritable exploit en emportant les 24h au volant de la Nissan 370Z Nismo N°123.

"Nous étions venus nous faire la main avec pour objectif de terminer la course... cette victoire est incroyable," déclarait le champion européen, Miguel Faisca. "Nous avons tous beaucoup appris, la course a été compliquée, avec toutes ces voitures. Il ne s'est pas passé un tour où nous n'avons pas dû dépasser ou nous faire dépasser. Ce fut un vrai plaisir de courir notre première course de 24h."

"En trois ans, j'ai terminé troisième, puis second, et aujourd'hui premier des 24h de Dubaï," déclarait Ordoñez. "Cette course est très importante pour moi, et pour les trois nouveaux vainqueurs. C'était leur première course internationale, c'est incroyable. Je suis très heureux de ma progression et je vais faire en sorte de rapporter d'autres trophées à la maison. Encore une fois merci à Nissan et PlayStation, à RJN et à tous ceux qui se sont impliqués."

Les pilotes de l'autre RJN de Nissan GT Academy, la Nissan 370Z Nismo N°126, les ont rejoints sur le podium, emportant la troisième place après avoir dû surmonter quelques problèmes en cours de nuit.

Karun Chandhok, James Moffat, Tor Graves et Ashley Oldfield couraient dans la voiture "internationale", présentée pour poser cette question : quel sera l'avenir de la GT Academy. La réponse arrivera bientôt, mais pour l'heure, célébrons le double podium de Dubaï.

"Il faut de la chance, dans une course de 24h," nous disait Chandhok. "Elle n'a pas été de notre côté, mais nous nous sommes battus pour monter sur le podium. Dommage que nous ayons eu ces problèmes, nous suivions l'autre voiture de près au début de la course. Cette victoire est un exploit pour les gars de RJN, elle nous fait vraiment plaisir. Cette épreuve est riche d'enseignements sur la GT Academy. Je ne l'avais vue qu'en spectateur, et dans les magazines. J'espère qu'elle viendra bientôt en Inde. Ces gars ont eu l'occasion de réaliser ce que des gens comme moi ne font que rêver d'avoir. On leur a donné une chance inouïe, ils doivent en tirer le maximum."

"Terminer troisième, puis second et enfin premier de cette épreuve est le signe que l'Academy continue de s'améliorer dans tous les domaines, de la façon dont nous abordons la course jusqu'à la préparation de nos pilotes pour chaque nouveau défi," déclarait Darren Cox, directeur de Global Motorsport chez Nissan. "Nous avions neuf nationalités de pilotes différentes, et tous ont fini sur le podium, c'est génial. Voilà qui prouve l'envergure internationale de la GT Academy et de Nissan Motorsport. Nous avons hâte de nous attaquer à d'autres marchés."