GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
FR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

FINALE ASIE/OCÉANIE
Le champion de Hong Kong, Jonathan Wong (saika159) emporte la victoire du bloc !
Finale régionale Asie/Océanie de la Nations Cup du FIA GT Championship 2018
10/10/2018

Le bloc se composait de 10 pilotes venus de 3 pays : Hong Kong, Taïwan et Nouvelle-Zélande. Les deux meilleurs candidats allaient accéder à la finale mondiale ; ceux classés de la 3e à la 8e place iraient aux repêchages pour une deuxième chance.

Pour cette course, les pilotes devaient s'affronter sur le circuit "Kyoto Driving Park - Yamagiwa II" dans des voitures Gr.3.

Jonathan Wong (saika159), de Hong Kong, était très attendu suite à ses performances dans les séries. Dans la saison 2 des séries 2018, il était en effet parvenu à battre le champion du Japon.

La tactique pneumatique allait jouer un rôle crucial, les pilotes ayant pour instructions d'utiliser 3 types de pneus durant la course. Durs, moyens et tendres. Les 6 premiers pilotes optèrent pour des pneus moyens au début.

La grille de départ reflétait le classement en ligne. La pole position revenait évidemment à Wong (saika159) dans une Beetle Gr.3.

Il prit immédiatement la tête des opérations, dès le premier virage, suivi de près par Simon Bishop (sidawg2) de Nouvelle-Zélande dans une FT1 Gr.3, bien décidé à ne rien lâcher.

Yat Lam Law (NegiFISH_NaF) [Vantage GT3], lui aussi de Hong Kong, allait passer de la 4e à la 3e place.

Dans le 5e tour, les 3 premiers pilotes firent un arrêt aux stands, toujours menés par Wong (saika159). Wong (saika159) et Law (NegiFISH_NaF) en profitèrent pour installer des pneus durs.

Bishop (sidawg2), alors 3e, optait pour une stratégie de pneus tendres. Le gain d'adhérence lui permit de passer Law (NegiFISH_NaF).

Ayant gardé ses pneus tendres pour la fin de la course, ce dernier parvint finalement à repasser second. Tombé en 3e place aux stands, Wong (saika159) profita de ses pneus tendres en fin de course pour refaire son retard et reprendre la tête.

Sur un rythme implacable, Jonathan Wong (saika159) garda le contrôle de la course du début à la fin et décrocha le drapeau à damier. Fidèle à sa réputation, il accéda ainsi à la finale mondiale.

Deuxième sur la ligne d'arrivée Yat Lam Law (NegiFISH_NaF), offrit un incroyable résultat à Hong Kong.

Malgré ses efforts au sommet du classement, le Néo-Zélandais Simon Bishop (sidawg2) parti 2e sur la grille, ne put repousser les assauts des meilleurs pilotes de Hong Kong et termina 3e. Il accédait ainsi aux repêchages pour une deuxième chance.

Commentaires du vainqueur : Hong Kong, Jonathan Wong (saika159)

Je suis heureux d'avoir obtenu la pole position et la victoire dans la première course. J'ai ma place pour la finale mondiale, mais c'était aussi l'occasion de montrer le niveau des pilotes de Hong Kong.

Le pilote de Nouvelle-Zélande représentait une menace pour moi. Il était juste derrière et m'a obligé à opter pour une approche défensive... ce qui m'a fait perdre du temps. Dans le 2e tour, il a fait une erreur et l'écart s'est creusé... j'ai alors pu pousser un peu et suivre une trajectoire plus efficace.

À la sortie des stands, j'étais derrière les deux premières voitures. Avec mes pneus tendres, je me suis dit qu'il suffisait de trouver le secteur qui leur posait problème pour les dépasser. Dans les 3 derniers tours, je suis remonté en première position et j'ai terminé avec une avance de 8 secondes.

Retour à la liste