GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
FR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

FINALE ASIE/OCÉANIE
Jonathan Wong (saika159-) de Hong Kong bat les pilotes japonais dans la course 2 !
Finale régionale Asie/Océanie de la Nations Cup du FIA GT Championship 2018
11/10/2018

La 2e course de la finale s'est déroulée sur Dragon Trail - Gardens II au volant de voitures de Gr.3.

Le Japonais Ryota Kokubun (Akagi_1942mi) [Beetle Gr.3] occupait à nouveau la pole pole position. Allait-il réitérer le départ de la course précédente ? Second sur la grille, Jonathan Wong (saika159-) [WRX Gr.3], de Hong Kong, comptait bien tirer son épingle du jeu. Derrière, les Japonais Tomoaki Yamanaka (yamado_racing38) [AMG GT3] et Shogo Yoshida (gilles_honda_v12) [911 RSR].

Dès le départ, la grille fut chamboulée par la sortie de piste de « M. Parfait », Kokubun (Akagi_1942mi). Ses 4 roues étant sorties du circuit, il écopa d'une pénalité de 0,4 seconde. L'erreur de Kokubun (Akagi_1942mi), qui avait fait montre d'une maîtrise quasi totale dans le tournoi, fut accueillie par les exclamations du public.

Parti sur pneus tendres, Yamanaka (yamado_racing38) en profita pour prendre la 1re place. Simultanément, Jonathan Wong (saika159-) passait Kokubun (Akagi_1942mi).

En milieu de peloton, l'Australien Cody Nikola Latkovski (Nik_Makozi) [4C Gr.3] recevait une pénalité de 5 secondes après plusieurs collisions dans le virage 10 du 2e tour.

Cody Nikola Latkovski (Nik_Makozi) [4C Gr.3] s'arrêta aux stands dans le 4e tour pour installer des pneus moyens.

Wong (saika159-), parti sur pneus moyens, prit la tête avant de s'arrêter aux stands le tour suivant, optant pour des pneus durs. Il rejoignit la course en 3e place.

Remis de son erreur en début de course, Kokubun (Akagi_1942mi) équipa des pneus tendres pour refaire son retard.

Toujours en piste, Yoshida (gilles_honda_v12) prenait la tête. Derrière, Yamanaka (yamado_racing) se vit dans l'impossibilité d'accélérer en raison d'une usure trop importante de ses pneus et fut rapidement rattrapé par ses rivaux.

Dans le 6e tour, Yoshida (gilles_honda_v12), alors équipé de pneus durs, s'arrêta enfin aux stands.

Dans le 7e tour, toutes les voitures ayant effectué leur arrêt, Yamanaka (yamado_racing38) était 1er, Kokubun (Akagi_1942mi) 2e et Wong (saika159-) 3e.

Dans le 8e tour, Yamanaka (yamado_racing38) effectua son dernier arrêt, laissant ses pneus moyens pour des durs. Il récupèrera la course en 3e place.

Dans le 9e tour, Wong (saika159-), alors 2e, s'arrêta lui aussi, passant de pneus durs à des pneus tendres.

Kokubun (Akagi_1942mi), qui semblait avoir oublié la déconvenue du départ, ne se trouvait qu'en 3e position après un arrêt dans le 10e tour.

Il ne restait que 3 tours. Yamanaka (yamado_racing38) était 1e, Wong (saika159-) 2e et Kokubun (Akagi_1942mi) 3e.

Wong (saika159-) avait gardé ses pneus tendres pour la fin de la course et put accélérer sur la ligne droite du tour 12 pour passer en 1re place.

Privé de la tête, Yamanaka (yamado_racing38) bataillait avec ses pneus, harcelé par le 3e, Kokubun (Akagi_1942mi).

Le vétéran n'en menait pas large face à la jeune garde. Dans le dernier tour, les pneus de Yamanaka avaient atteint leur limite, mais il put néanmoins assurer une trajectoire défensive, bloquant Kokubun (Akagi_1942mi) jusqu'à l'arrivée pour arracher une 2e place de haute lutte.

Exploitant l'impardonnable erreur de son rival en début de course, Jonathan Wong (saika159-) triomphait de ses adversaires japonais et offrait la victoire à Hong Kong.

Commentaires du vainqueur : Hong Kong, Jonathan Wong (saika159-)

J'ai choisi ma voiture préférée, la WRX Gr.3. J'avais une stratégie bien définie et tout s'est bien passé jusqu'à la victoire. C'est l'une des courses dont je suis le plus fier. Comme prévu, le pilote japonais, Yamanaka, qui avait opté pour des pneus tendres, m'a dépassé dans le premier virage, mais j'ai fait de mon mieux pour le suivre.

Et puis Kokubun a reçu une pénalité pour une erreur assez rare. J'ai pu changer de pneus sans trop de soucis. Je voulais garder les pneus tendres pour la fin de la course. Quand la réserve de carburant est plus faible, les pneus tendres sont excellents pour prendre de la vitesse. Mais pour ça, il faut faire de son mieux sur pneus durs dans la deuxième partie de course.

Quand je suis passé sur pneus tendres, Yamanaka et Kokubun étaient sur pneus durs. J'ai pu m'éloigner sans mal. Certains disent que la WRX n'est pas rapide ou qu'on ne peut pas gagner avec. Je suis super content d'avoir battu les meilleurs sur WRX. La voiture n'a pas du tout été lente et j'espère avoir montré à tous qu'elle peut tout à fait remporter des courses. Elle est incroyable.

Retour à la liste