GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
FR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

FINAL MONDIALE
Doublé pour le Brésil ! Igor Fraga (IOF_RACING17) prend la pole et la victoire dans la 1re course !
Finale mondiale du FIA Gran Turismo Championship 2018 / Nations Cup
25/11/2018

La première course s'est déroulée sur Tokyo Expressway - Boucle intérieure Sud (dont c'était la première apparition dans le tournoi).
Il allait donc être crucial pour les 16 pilotes de s'adapter le plus rapidement possible à ce circuit inhabituel, de profiter au maximum des séances d'entraînement et de définir la bonne stratégie.

La pole position reviendra au Brésilien Igor Fraga (IOF_RACING17), dans sa M4. Son compatriote Adriano Carrazza (CRT-Didico15), avec sa DB11, passe la F50 du Japonais Shogo Yoshida (gilles_honda_v12) dans le premier virage pour se placer en 2e position.

Un spectaculaire accident marquera le deuxième tour.
Le Japonais Ryota Kokubun (Akagi_1942mi), vainqueur de la finale régionale Asie/Océanie, part à la faute sur un freinage et percute avec sa NSX l'Amuse S2000 du Canadien Jeffrey Gallan (FT_LLOYDZELITE). Ce dernier chutera de la 5e à la dernière position.
Les autres pilotes présents dans l'arène restent pantois devant cette erreur si inhabituelle de la part de Kokubun (Akagi_1942mi).

Il écopera évidemment d'une pénalité, mais les conséquences la collision sur l'autre pilote auront encore davantage d'effet sur lui. Dans le dixième tour, un accès d'agressivité l'impliquera dans un nouvel accident.

Le nez de sa NSX touche légèrement la Ford GT de Jonathan Wong (saika159-), de Hong Kong, son grand rival dans les courses en ligne. La collision est minime, mais l'absence de porte de sortie du Tokyo Expressway aura des conséquences désastreuses.
Après deux incidents sérieux en seulement quelques minutes, Kokubun (Akagi_1942mi) tombait à la dernière place de la 1re course.

Parti en 9e position, le Japonais Tomoaki Yamanaka (yamado_racing38) s'est vite employé à remonter vers les hommes de tête. Dans le troisième virage du deuxième tour, il passait en 4e place, devant les deux Chiliens Nicolás Rubilar (FT_NicoR) dans sa Maserati et Fabián Portilla (FT_Mcqueen91) dans une LC500.

Dans le quatrième tour, Yoshida (gilles_honda_v12) attaquait et passait Carrazza (CRT-Didico15) pour s'installer en 2e place, suivi de près par Yamanaka (yamado_racing38).

Dans le cinquième tour, Yoshida (gilles_honda_v12) percute malencontreusement la glissière. Carrazza (CRT-Didico15) et Yamanaka (yamado_racing38) en profitent pour prendre la 2e et 3e place.

Fraga (IOF_RACING17) semblait parader, avec une confortable avance sur ses poursuivants.

Dans le sixième tour, l'Australien Cody Nikola Latkovski (Nik_Makozi) profitait de l'aspiration de Mikail Hizal (TRL_LIGHTNING) dans sa 996 GT3 pour placer sa McLaren F1 en 4e position.
Hizal (TRL_LIGHTNING) allait à son tour être repris par la Diablo GT de Coque López (Williams_Coque14) et reculerait en 7e place.

La course entamait alors son dernier tour. Latkovski (Nik_Makozi), le mors aux dents, talonnait Yoshida (gilles_honda_v12).
À deux doigts de réussir son opération, il sous-vire, rate son virage et permet à Yoshida (gilles_honda_v12) de récupérer sa place. Latkovski (Nik_Makozi) retentera sa chance dans le dernier virage, sans erreur cette fois. Il prend l'intérieur et la 4e place.

Malgré le peu d'entraînement sur ce nouveau circuit, Fraga (IOF_RACING17) exploite sa pole position et remporte la victoire.
Son compatriote Carrazza (CRT-Didico15) prend la 2e place, suivi de Yamanaka (yamado_racing38), qui partage le podium et les points.

Retour à la liste