GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
FR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

FINAL MONDIALE
Fraga s'incline chez lui, derrière le Japonais Tomoaki Yamanaka (yamado_racing38) !
Finale mondiale du FIA Gran Turismo Championship 2018 / Nations Cup
25/11/2018

La 2e course s'est déroulée à Interlagos, le circuit d'Igor Fraga (IOF_RACING17).
Comme prévu, Fraga (IOF_RACING17) et sa F-Type Gr.3 ont réussi un départ parfait, après une première victoire dans la course précédente.

Dans la ligne droite du deuxième tour, le Japonais Tomoaki Yamanaka (yamado_racing38), au volant d'une M6 GT3, profitait de l'aspiration d'Adriano Carrazza (CRT-Didico15) dans sa NSX pour passer en 2e position. L'Australien Cody Nikola Latkovski (Nik_Makozi) avec sa Vantage GT3 grimpait en 3e place.

Yamanaka (yamado_racing38) et Latkovski (Nik_Makozi) s'étaient engagés dans une lutte acharnée pour la deuxième place, mais Latkovski (Nik_Makozi), soucieux de ménager ses pneus, fut contraint de lever le pied, harcelé par la 911RSR de l'Espagnol Coque López (Williams_Coque14) juste derrière lui en quatrième place.

Les hommes de tête s'arrêteront aux stands dans le 4e tour. Fraga (IOF_RACING17) en sortira le premier... au plus mauvais moment. Coincé dans le trafic, il perdra rapidement le bénéfice de son avance.
Yamanaka (yamado_racing38) en profitera pour remonter sur Fraga (IOF_RACING17).

Ayant tous deux opté pour des pneus moyens, Fraga (IOF_RACING17) souffrira de sa position défensive qui l'obligera à sacrifier son train pour contrer les attaques de Yamanaka (yamado_racing38).

Le dernier tour sera décisif. Dans le 7e tour, Yamanaka (yamado_racing38) profite d'une trajectoire un peu large de son adversaire pour passer en tête.

La situation empirera pour Fraga (IOF_RACING17), qui verra López (Williams_Coque14) et Latkovski (Nik_Makozi) le passer à leur tour, terminant 4e.

Yamanaka (yamado_racing38) venait de battre Fraga (IOF_RACING17) chez lui, malgré les pronostics. La foule aura vibré jusqu'aux dernières secondes de cette course folle.

Retour à la liste