GT

Please select your country / region

Close Window
Communauté GT SPORT
FR
HautComptes-rendusNations CupManufacturer SeriesCalendrierArchives

Retour à la liste

FINALE EUROPÉENNE
Dix pilotes de la redoutable finale européenne accèdent à la finale mondiale !
Nations Cup : Finale européenne
22/10/2018

■Finale du bloc A
Le Britannique Adam Suswillo (GTP_Aderrrm) surmonte les obstacles de la pole à la victoire !

Dans le bloc A, le Britannique Adam Suswillo (GTP_Aderrrm), premier au classement en ligne, affrontait l'Italien Giorgio Mangano (Giorgio_57), vainqueur de la course du Nürburgring.

En haut de la grille, deux pilotes Britanniques. Suswillo (GTP_Aderrrm), dans une FT-1, prenait la pole, Martin Grady (GTA_Tidgney) dans GTI VGT partait second. Mangano (Giorgio_57) et sa M6 GT3 était en troisième position.

La course fut marquée dès le départ par un incident. Suswillo (GTP_Aderrrm) allait manquer son virage et partir en tête-à-queue.

Suswillo (GTP_Aderrrm) rejoignit la course, mais écopa d'une pénalité, suite à une collision avec Mangano (Giorgio_57), alors troisième.
Grady (GTA_Tidgney) en profita pour passer en tête.

Les deux Britanniques avaient opté pour des pneus tendres. Rapidement, l'écart entre eux se creusa, tandis que le peloton se disputait la troisième place.
Mangano (Giorgio_57), sur pneus moyens, fut repris par ces voitures équipées pour la plupart de pneus durs et perdit sa troisième place.
Au premier arrêt, Suswillo (GTP_Aderrrm) prit la tête.
Grady (GTA_Tidgney), alors second, épuisait ses pneus et perdait de la vitesse.
Dans le dernier tour, Mangano (Giorgio_57), qui gardait ses pneus tendres pour la fin, prit Grady (GTA_Tidgney) en chasse, menaçant de le dépasser. Grady (GTA_Tidgney) parviendra à le maintenir en troisième position.
Mangano (Giorgio_57), l'un des favoris de la course, ne put s'imposer. Il allait devoir compter sur les repêchages pour accéder à la course suivante.

Malgré son erreur dans le premier virage, Suswillo (GTP_Aderrrm) a su adapter sa stratégie de course pour sortir victorieux, prouvant que ses qualités en ligne pouvaient aussi s'exprimer en direct.

Grady (GTA_Tidgney) finit deuxième et offre, avec son compatriote, les deux premières places au Royaume-Uni.



■Finale du bloc B
Le Hongrois Patrik Blazsán (TRL_Fuvaros) remporte la victoire avec panache !

Dans le bloc B, tous les yeux étaient tournés sur Patrik Blazsán (TRL_Fuvaros), meilleur pilote des séries en ligne de la Team Redline.

Blazsán (TRL_Fuvaros), dans une Porsche 911 RSR, est parti en pole position et s'est rapidement éloigné du peloton.
Le deuxième, loin derrière, était le français Anthony Duval (RC_Atho), dans une Beetle Gr. 3, suivi par le Belge Mathieu Collin (MathieuCollin) dans une WRX Gr.3.
Dans le premier tour, un énorme accident impliquera plusieurs voitures dans le groupe intermédiaire. Le Hongrois Ádám Tápai (TX3_Adam18), alors 6e, perdit le contrôle de sa M6 GT3 et fit une sortie de piste.
L'accident fut causé par l'Italien Marco Grasso (garasa-91), dans une R.S. 01 GT3, deux places derrière. Ayant freiné trop tard, il percuta le Portugais Diogo Cordeiro (JIM_Azorean_Fat), dans sa Lancer Evo Gr.3.
S'en suivit une réaction en chaîne qui vit Tápai (TX3_Adam18) quitter la piste et être relégué en dernière place.

À l'avant, Blazsán (TRL_Fuvaros), Duval (RC_Atho) et Collin (MathieuCollin) n'en pâtissaient pas et remportaient les trois premières places.
Blazsán (TRL_Fuvaros) se sera maintenu en tête toute la course, pour une impressionnante victoire.
Duval (RC_Atho), deuxième sur le podium, rejoindrait Blazsán (TRL_Fuvaros) dans le tour suivant.

Immédiatement après la course, Grasso (garasa-91) fonçait voir le commissaire de course. Il souhaitait s'excuser d'avoir ruiné les espoirs de Tápai (TX3_Adam18), avançant qu'il devait être disqualifié. Il plaida la cause de Tápai (TX3_Adam18), arguant qu'il méritait une chance aux repêchages. Malheureusement, le règlement ne permit pas de modifier les places finales.
Grasso (garasa-91) regrettait d'avoir ruiné la course de Tápai (TX3_Adam18), mais ils n'étaient en réalité que deux victimes d'un accident de parcours.
Ce fut un admirable moment de fair-play, d'autant plus qu'il s'était déroulé loin des caméras.



■Finale du bloc C
L'Espagnol López (Williams_Coque14) bat le puissant Hizal (TRL_LIGHTNING) !

Dans le bloc C, tous attendaient beaucoup de l'Allemand Mikail Hizal (TRL_LIGHTNING), l'un des favoris de la compétition, très impressionnant lors des séries en ligne.

La surprise fut de taille lorsque la pole lui fut volée par l'Espagnol Jorge López (Williams_Coque14), 16e en ligne. Le régional de l'étape recevra les félicitations de la foule venue le soutenir.

López (Williams_Coque14), dans une GTI VGT Gr.3 tenait à régaler le public, mais devait déchanter dès le premier virage. Hizal (TRL_LIGHTNING) en profita pour passer en tête, mais López (Williams_Coque14) reprit rapidement la tête une fois revenu sur la piste, au coude à coude avec son adversaire.

S'inspirant du finaliste d'Asie/Océanie, Jonathan Wong, Hizal (TRL_LIGHTNING) allait garder ses pneus tendres pour la fin, sans toutefois pouvoir dépasser López (Williams_Coque14) dans le dernier tour, malgré les pneus usés de ce dernier.

López (Williams_Coque14) s'imposait et grillait la politesse au favori Hizal (TRL_LIGHTNING), pour aborder la suite avec un maximum de confiance.



■Repêchage
Nouvelle chance pour les pilotes vaincus !

Dans le premier repêchage, l'Italien Giorgio Mangano (Giorgio_57) dans une NSX Gr.B et Carlos Salazar (pcm_stj) dans une Lancer Evo Gr.B ont gagné leur billet pour la suite, après une course au coude à coude, ayant terminé, respectivement, premier et deuxième..

Dans le deuxième repêchage, l'Espagnol Manuel Joaquín Rodríguez Rincón (TRL_MANURODRY) connut des soucis de pneumatiques et ne put accéder à la course suivante... une grosse surprise pour tous.

Les deux pilotes repêchés du second tour seront les Français Pierre Lenoir (RC_Snake91), dans une Focus Gr.B et Florent Pagandet (Jomas_74).



Les 10 finalistes européens

Retour à la liste