Please select your country / region

Close Window
GT
Communauté GT SPORT
BEFR

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2010 EUROPÉENNE DE LA GT ACADEMY

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON 2010 EUROPÉENNE DE LA GT ACADEMY

La GT Academy 2010 fut la deuxième édition de cette compétition unique utilisant le jeu Gran Turismo®5 pour trouver un véritable pilote de course. En 2008/09, Lucas Ordoñez, un étudiant espagnol de 23 ans, passa du statut de joueur de PlayStation®3 à celui de véritable pilote de course grâce à la GT Academy. Le but était désormais de montrer que le succès de Lucas n'était que le commencement. Un programme intensif d'entraînement à la course et la possibilité de conduire pour toute une saison au volant d'une Nissan 370Z lors de la coupe européenne GT4 étaient les récompenses ultimes à saisir.

La compétition 2010 fut encore plus énorme, avec des participants venant de 17 pays, notamment d'Australie et de Nouvelle-Zélande. Entre décembre 2009 et janvier 2010, plus de 1,1 million de participants téléchargèrent le mode contre-la-montre de GT5™ pour leur PS3™ à partir du PlayStation®Network. Ils effectuèrent des tours chronométrés au volant de deux voitures virtuelles : une Nissan 370Z standard et un modèle préparé.

Les détenteurs des vingt meilleurs chronos en ligne de chaque pays se qualifièrent pour des finales nationales. Ils durent s'affronter sur d'autres circuits de GT5 pour sélectionner les joueurs les plus rapides de chaque pays avant de procéder à la phase suivante : un "camp d'entraînement" pour pilotes de course de cinq jours sur le mondialement connu Silverstone Circuit .

En février 2010, les 18 finalistes se rejoignirent à Silverstone. Ils purent y développer de nouvelles compétences de conduite à l'aide de différents véhicules, y compris les Nissan 370Z et GT-R, tout en étant jugés sur leur santé physique et leur mental. Une équipe internationale d'instructeurs de course à l'expérience solide, menée par Rob Barff, était là pour guider et entraîner les compétiteurs. Rob faisait partie du jury aux côtés de l'ancien patron de F1 Eddie Jordan, du champion de F1 et du Mans Johnny Herbert, et de la double championne des 24 Heures de Nürburgring Sabine Schmitz. Ce jury avait pour tâche difficile de réduire le nombre des 18 candidats à celui de deux gagnants pendant ces cinq jours.

FINALISTES
Marco Calvo ACEDO (ESP)
Tony AUTRIDGE (NZ)
Filipe BARRETO (POR)
Steffen CHRISTEIN (ALL)
Daniel COLLINS (IRL)
Giacomo CUNIAL (ITA)
Christian GIERE (ALL)
Dan HOLLAND (AUS)
Alex INGRAM (R.-U.)
Jeroen KESSELRING (NL)
Luca LORENZINI (ITA)
Marko MOISIO (FIN)
John MOORBY (R.-U.)
Roberto OTERO (ESP)
Benjamin PERON (BEL)
Oliver SIMON (SUI)
Jordan TRESSON (FRA)
Robert WAWRZYNIAK (AUT)

Une grande variété de défis de pilotage furent relevés durant cette semaine. Les aspirants purent conduire des kartings et des voitures monoplaces ainsi que découvrir beaucoup de choses, comme le drift, au volant d'une Nissan 370Z. Ils eurent également l'opportunité de prendre le volant d'une Nissan GT-R pour une course, avec Johnny Herbert conduisant juste derrière eux dans une autre GT-R avec son ancien chef d'écurie Eddie Jordan dans le siège passager pour examiner minutieusement leurs trajectoires au plus près... parfois à quelques centimètres seulement ! En plus de pouvoir évaluer les pilotes, cet exercice se montra également très utile pour mettre les conducteurs sous pression, avec Herbert qui les collait de près y compris à grande vitesse.

"Je suis stupéfait du niveau général", expliqua Eddie Jordan après avoir vu les joueurs pour la première fois sur un véritable circuit. "Je ne pensais pas qu'il était possible pour des gens habitués au monde virtuel d'avoir ce genre de relation avec une voiture. Ils sont indiscutablement les meilleurs sur PlayStation 3, mais venir ici et faire preuve aussi rapidement d'autant de talent, de vitesse, de dévouement et de compréhension est impressionnant !"

Les pilotes de course font face à des conditions physiques et mentales exigeantes : les compétiteurs ont donc vu leur endurance être testée par trois anciens marines qui les ont guidés sur un parcours d'entraînement. Cette épreuve aurait été difficile dans n'importe quelles circonstances, mais en raison des températures glaciales encore abaissées par le vent, la pluie et la boue, elle est devenue presque insupportable pour certains aspirants. Ils furent poussés dans leurs derniers retranchements, mais y sont tous parvenus.
D'autres sessions moins éprouvantes mais toutes aussi importantes furent également organisées. Ancienne présentatrice de Formule 1 pour ITV et ancienne attachée de presse pour l'écurie Jordan, Louise Goodman communiqua de nombreuses informations sur les médias aux participants. Elle leur prépara un atelier court mais impressionnant sur les médias pour les préparer à une éventuelle future vie en tant que pilote de course professionnel.
La course du dernier jour provoqua un moment de panique lorsque Jordan Tresson sous-estima la prise du premier virage avec des pneus froids et envoya sa Nissan 370Z dans la barrière de pneus.

"C'était un incident sérieux et il a vraiment baissé sa garde", expliqua Barff, avant d'affirmer que les chances de victoire du français talentueux n'avaient pas encore disparu. "De manière générale, Jordan a été extrêmement bon et rapide, et il est très doué. Effectuer une sortie de virage en raison de pneus froids est une erreur qui a été faite par de nombreux pilotes, et je suis persuadé qu'il ne la refera plus jamais !"

La décision finale fut difficile à prendre pour le jury. Sur les quatre derniers en lice, Jordan tenait une excellente forme physique, Luca était incroyablement rapide, Daniel montrait des progrès constants, et Marco brillait par condition de pluie. Mais ce furent Luca Lorenzini et Jordan Tresson qui impressionnèrent le plus le jury grâce à leur talent, leur détermination et leurs compétences.

VAINQUEURS
Luca Lorenzini, Italie
Jordan Tresson, France
SUIVANTS
Marco Calvo Acedo, Espagne
Daniel Collins, Irlande

Après une courte pause seulement, les deux pilotes retournèrent au Royaume-Uni pour un programme d'entraînement intensif de pilote de deux mois sous la tutelle experte de RJN Motorsport, afin de les qualifier pour une licence de course internationale tout en leur apprenant des techniques et des compétences inestimables.

Il n'y eu au final qu'une seule place disponible en compétition internationale pour le pilote au plus grand potentiel, et Jordan Tresson fut désigné comme étant le champion général de la GT Academy 2010. Une première saison de course impressionnante au volant d'un Nissan 370Z lors de la coupe européenne GT4 vit Jordan monter sur deux podiums pour atteindre la 4e place générale du championnat. Il participa ensuite au championnat Blancpain Endurance en 2011 et aux 24 Heures du mans avec Signatech-Nissan en 2012, prouvant ainsi que le succès de Lucas n'était pas qu'un événement unique et que la GT Academy peut réellement utiliser PlayStation® et Gran Turismo® pour découvrir de nouveaux talents dans le monde de la conduite automobile.